La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES BRACHER A DAVERDISSE

 

IMPLANTATION

Notre histoire dans cette localité commence le 23/04/1828 avec le mariage de BRACHERE Simon et GOSSET Marie Henriette. Son nom est celui de son acte de naissance et celui de son père sur un acte similaire personnel.

NOTRE NOM

Sur l'acte de mariage en 1828, il est stipulé qu'il ne sait écrire, ni signer. Son épouse a certainement tenté d'y remédier car lors du décès de la mère de son épouse, il est témoin et signe. C'est avec une écriture pénible, qu'il griffonne son nom. Il y a bel et bien le E final. Au décès de son fils Gustave  il signe l'acte de façon plus soignée mais il omet le E final. A partir de cet acte, ce sera l'orthographe officielle de notre nom.

 

 

 

 

 

 

Nous sommes BRACHER ! 

LES DESCENDANCES

 

 

Sur l'acte de mariage, Simon exerce la profession de tisserand et Marie Henriette est journalière.

Par respect, définition de journalier :

Un journalier est un ouvrier agricole, louant sa force de travail à la journée. Il est susceptible de cultiver en une journée un « journal » de terre, unité de surface variable selon les régions et le relief, mais d’environ un demi-hectare. Ce terme était aussi employé en ville ou à la campagne pour des salariés qui étaient recrutés à la journée, pour de nombreux métiers non agricoles (bâtiment, industrie, artisanat,...).

Génération 2

De l'union de Simon et Marie Henriette sont nés 4 enfants

- Gustave né en 1832 et décédé en 1839

- Jean Joseph né en 1833 et décédé en 1890. Il a épousé en 1865 JACQUES Marie Célestine Joseph de GEMBES (alias Célestine).  Leur profession selon certains documents ultérieurs est journalier pour Jean Joseph, couturière/tailleuse pour Célestine. Ils se sont mariés à GEMBES, mais ont habité DAVERDISSE.

- Anne Marie née en 1837 et décédée en 1876. En 1871 elle épouse STRALE Jean Baptiste, originaire de GLIMES. A cette date, ils ont tous deux la profession de journalier. Ils vivront à DAVERDISSE.

- Justine est née en 1842 et décédée en 1867. Elle épouse en 1865 GILLARD Napoléon Pierre né à DAVERDISSE. Ils y résideront. Au mariage Justine est sans profession et Napoléon est maçon. Sur l'acte de décès de Justine, deux mois après la naissance d'un mort né, il est stipulé qu'elle est décédée dans la maison de son père Simon.

GENERATION 3

De l'union de Jean Joseph et Célestine JACQUES sont nés :

- Marie Henriette Justine, née en 1869, a épousé en 1893 NOEL François Joseph natif de MIECRET où ils ont vécu. Sur l'acte de mariage Marie Henriette exerce la profession de servante et NOEL François Joseph, journalier.

- Marie Clémentine est née en 1872 et est  morte en 1883.

- Cyrille né en 1874, a quitté DAVERDISSE en juin 1902, pour BRUXELLES où il a épousé  CLAEYS Clara en 1903. A leur mariage, Cyrille était domestique, et Clara servante. Ils sont restés dans l'agglomération de BRUXELLES dont IXELLES plus précisément. Cyrille est entré à la SOCIETE BELGE DE BANQUE en tant que chauffeur d'automobile. Voici sa carte de légitimation.

 

 

- Jules né en 1876 épouse ADAM Marie Thérèse en 1902, native de DAVERDISSE. L'acte de mariage renseigne comme profession pour Jules journalier, pour Marie Thérèse, couturière. Ils habiteront dans la maison de DAVERDISSE. Au mariage de son frère Joseph, son métier est garde particulier. Il a exercé beaucoup de professions, la dernière étant poseur de voies pour la SNCV.

- Isidore Victor Joseph (alias Joseph) né en 1879 a épousé Marie Emilie JOURDEVANT en 1904 à METTET, commune où elle est née. Ils ont vécu un certain temps à NAMUR puis ont rejoint IXELLES. Dans l'acte de mariage on renseignait cocher pour la profession de Joseph et servante pour celle de Marie Emilie.

- Victor né en 1881, a quitté DAVERDISSE. Sur l'acte de mariage de son frère Joseph, pour lequel il est témoin, il est domicilié à BRUXELLES, et renseigné sans profession. Il épouse Anna, dont nous ignorons tout. Ils habiteront également IXELLES.

 

Le mariage de Jules et Marie Thérèse, a probablement suscité le départ des autres garçons. Rappelons la composition familiale, la maman Célestine, Cyrille, Jules, Joseph et Victor. Avec le nouveau ménage de Jules se pose un problème de logements. Selon mes connaissances de ce bâtiment, il n' y a pas suffisamment de pièces pour loger, et assurer une autonomie minimum pour les 3 groupes. (La moitié gauche est la partie étable,fenil). D'autant plus que selon mes souvenirs, en 1949, mon parrain cordonnier, occupait une petite pièce en façade. Mais pour y accéder par l'intérieur c'était relativement dangereux : pratiquement une ruine. Cinquante ans plus tôt, cela devait être dans un état limite.

 

Célestine Jacques a rejoint ses garçons à Ixelles en 1916 où elle est décédée.

GENERATION 4

De l'union Marie Henriette François Joseph NOEL, deux enfants sont nés :

- Jeannine née en 1893 qui a épousé DERAUX Hubert. Ils ont eu un enfant

- Yacinthe né en 1894

De l'union Cyrille et Clara CLAEYS est née une fille :

- Marguerite née en 1900, qui a épousé en 1922 BOYENAEMS PAUL de BOUCHOUT. Ils ont habité à BRUXELLES puis à HALLE (BRABANT). Ils ont eu 11 enfants dont 3 n'ont pas survécu.

De l'union Jules et Marie Thérèse sont nés 8 enfants :

- Paul né en 1903. A épousé Hélène VANESSE, dont il a eu un garçon. Puis il a épousé Julia JACQUEMART avec laquelle il a eu deux filles. Ayant suivi l'exemple de ses oncles, il a quitté la maison assez jeune. Il a tenu un commerce à PUSSEMANGE, puis un atelier brassicole à VIRGINAL.

- Ghislain né en 1904, a épousé en 1928 LEZIN Irmine. A cette époque elle travaillait à la soierie à GIVET. Ils ont habité à BEAURAING, puis VERVIERS. Ghislain a fait plusieurs métiers dont celui de cordonnier, commandant des pompiers, puis charpentier coffreur. Ils ont eu 4 enfants.

- Joseph né en 1905, a épousé en 1933 ANCIAUX Alphonsine de NAOME. Ils ont habité à DAVERDISSE Sept enfants sont nés de leur union.

- Antonia née en 1908 a  épousé JAQUEMIN Albin tourneur ajusteur. Elle a été servante à Bruxelles puis elle est revenue à DAVERDISSE où elle a habité jusqu'à son décès.

- Marie Louise née en 1913 a épousé REMACLE Pierre en 1937. Ils ont habité DAVERDISSE. Marie Louise travaillait à la laiterie et Pierre était maçon.

- Albert est né en 1916. Il a exercé le métier de cordonnier appris chez son frère Ghislain, puis a été poseur de voies à la SNCV et finalement maçon. Il a épousé Charlier Alice de CHANLY. Ils ont habité quelques années à DAVERDISSE puis ont déménagé à CHANLY.

- Simone, l'une des jumelles est née en 1918. Elle a épousé GRAINDORGE Auguste cultivateur, et ils ont habité à HALMA. Ils ont eu 3 enfants.

- Marie José, l'autre jumelle est née en 1918. Elle a épousé Edmond LAMBERT. Ils ont habité à WELLIN. Edmond était menuisier, puis a été éclusier à BLATON, ensuite hôtelier restaurateur à LA ROCHE. Ils ont eu deux garçons.

 

Jusque dans les années 60, la population BRACHER a été assez importante à DAVERDISSE. Puis les mariages, le manque de travail dans la région, l'isolement par l'absence de transports publics, et les décès aidant, le nombre a progressivement diminué jusqu'à atteindre zéro en 2003 suite au décès de Marie Louise.

Ainsi a pris fin une période de 175 ans de  présence dans le village.

 

RETOUR DEBUT PAGE